L'Algérie attend ses "nouveaux Français"

Plusieurs joueurs ayant porté les couleurs des équipes de France chez les jeunes devraient choisir de défendre celles de l'Algérie prochainement. Faouzi Ghoulam et Yacine Brahimi notamment pourraient bien disputer le Coupe d'Afrique des nations avec les Fennecs en janvier prochain, imitant d'autres de leurs compatriotes nés en France mais ayant décidé d'évoluer avec leur pays d'origine.

   pub content --> // builder=OasTagBuilder, site=LAVOIXDUNORD, pageType=node, context=/Destination Path/Sports/Football/829133, position=Position1, edition=, domain= --> Oas Context = /Destination Path/Sports/Football/829133 -->
Ce mercredi, l'Algérie défie la Bosnie-Herzégovine à Alger (18 heures). Si Vahid Halilhodzic le voulait, il pourrait aligner quasiment une équipe composée entièrement de joueurs nés en France. Ryad Boudebouz (Sochaux), Mehdi Lacen (Getafe), Carl Medjani (AC Ajaccio) ou encore Foued Kadir (Valenciennes) : autant de joueurs convoqués pour cette rencontre amicale qui ont décidé de revêtir le maillot de leur pays d'origine, lieu de naissance de leur mère ou de leur père. Au Mondial 2010, 18 des 23 Algériens sélectionnés étaient ainsi nés en France. Ils pourraient bientôt être rejoints par d'autres joueurs dans le même cas qu'eux. Selon la presse locale, Fouazi Ghoulam et Yacine Brahimi seraient en passe de donner leur accord pour évoluer avec les Fennecs. "Il m'a fait savoir qu'il jouera pour l'Algérie dans un futur proche. Il a fait le choix du c?ur", a ainsi confié au Buteur Youssef El Arabi, coéquipier de Brahimi, prêté par Rennes, à Grenade. Quant au latéral de Saint-Etienne, qui vient tout juste de terminer la campagne pour l'Euro 2013 Espoirs avec l'équipe de France, il pourrait annoncer sa volonté de jouer pour l'Algérie dans les prochaines semaines, avec en ligne de mire la Coupe d'Afrique des nations en janvier prochain. Aïssa Mandi, latéral auteur d'un bon début de saison avec Reims, pourrait être également de la partie en Afrique du Sud.

Un choix par défaut ?


Des joueurs auxquels pense depuis plusieurs mois Vahid Halilhodzic, qui a confirmé son intérêt pour Ghoulam et Mandi en conférence de presse dernièrement. L'ancien technicien du PSG ou de Lille avait déjà affirmé l'an dernier qu'il ne se gênerait pas pour puiser dans le réservoir des joueurs binationaux franco-algériens. Sofiane Feghouli a été l'un des derniers à sauter le pas. S'armant de patience face à la paperasse administrative, le joueur de Valence, né à Levallois-Perret et ancien international dans les équipes de France de jeunes, a fait ses débuts avec l'Algérie l'an dernier du haut de ses 19 ans. Un choix assumé, tout comme la politique de la Fédération algérienne de s'appuyer sur des joueurs nés dans l'Hexagone pour se renforcer. "Le passé entre les deux pays fait que beaucoup de joueurs ont des origines algériennes, explique Mansour Loum, rédacteur en chef d'Afrik-foot, site spécialisé dans le football africain. Du coup il y a un vivier très intéressants de joueurs qui sont susceptibles tôt ou tard de rejoindre les Fennecs, surtout quand ils voient que les portes de l'équipe de France sont fermées pour eux."

C'est là que le bât blesse : et si certains choisissaient de rejoindre l'Algérie "par défaut" ? Une hypothèse que Faouzi Ghoulam avait avancé en février dernier dans les colonnes du Progrès au moment d'être convoqué en équipe de France Espoirs ("Mais il ne faut pas se mentir. Beaucoup auraient aimé jouer en équipe de France mais ils n'ont pas pu"), avant d'être "lynché" par les médias algériens dans la foulée. "Je ne sais pas si on peut vraiment parler de choix par défaut, défend Mansour Loum. Mais ce qui est sûr, c'est que pour beaucoup, l'équipe de France les a plus faits rêver quand ils étaient jeunes. Surtout qu'ils ont grandi en France, ils s'identifient d'abord aux Bleus." Le rédacteur en chef d'Afrik-Foot préfère parler de "choix de la raison". "Quelque part, même si ça semble compliqué au fil des saisons, il y a toujours cet espoir de se voir sélectionner un jour en équipe de France. Ce qui fait que beaucoup hésitent avant de renoncer aux Bleus."

Belfodil et Benzia bientôt avec l'Algérie aussi ?


Délaissés par l'équipe de France, les binationaux sont généralement accueillis en plus à bras ouverts de l'autre côté de la Méditerranée. Les médias locaux les suivent et relaient leur actualité, histoire peut-être de faire pencher la balance en faveur des Fennecs. "Quand un joueur confirme qu'il a décidé de jouer pour l'Algérie, il y a une espèce d'effervescence qui se fait sentir, explique Mansour Loum. Une fois qu'il a honoré sa première cape, là c'est l'apothéose car les supporters savent qu'il ne jouera plus que pour les Fennecs." Le spécialiste rassure également sur l'accueil réservé en équipe nationale : "Étant donné qu'il a y beaucoup de binationaux dans la sélection, l'ambiance est bonne car au final beaucoup ont connu la même trajectoire." Autant d'éléments qui pourraient convaincre certaines jeunes Français de bientôt rejoindre les Fennecs.

Florian Raspentino, l'attaquant de l'OM, a dit se tenir prêt si l'Algérie faisait appel à lui. Dernièrement, l'ancien Lyonnais Ishak Belfodil a été convoqué par Halilhodzic, mais a décidé de repousser sa décision, tout en assurant qu'il répondrait bientôt positivement aux Verts. Yassine Benzia, autre phénomène, ainsi que ses coéquipiers à Lyon Mehdi Zeffane et Rachid Ghezzal (dont le frère Abdelkader joue déjà pour l'Algérie), ou encore le Stéphanois Idriss Saadi pourraient également imiter leurs compatriotes. Autant de sujets épineux pour une FFF impuissante, les règlements de la FIFA autorisant un joueur ayant plusieurs nationalités à choisir son équipe nationale tant qu'il n'a pas disputé un match officiel avec une autre. Un règlement que Laurent Blanc avait critiqué il y a quelques mois en proposant de limiter le nombre de joueurs binationaux dans les équipes de France de jeunes. C'était lors de la fameuse réunion du 8 novembre 2010 dont le contenu polémique avait été révélé par Mediapart. Une "proposition" restée sans réponse devant le tollé médiatique provoqué.

vendredi 16 novembre 2012 18:28 , dans EQUIPE NATIONALE D'ALGERIE



Aucun commentaire pour l'article: L'Algérie attend ses "nouveaux Français"



Votre commentaire :

(facultatif)

(facultatif)

error

Attention, les propos injurieux, racistes, etc. sont interdits sur ce site.Si une personne porte plainte, nous utiliserons votre adresse internet (54.205.166.220) pour vous identifier.     



ouvrir la barre
fermer la barre

Vous devez être connecté pour écrire un message à nordine69

Vous devez être connecté pour ajouter nordine69 à vos amis

 
Créer un blog